Les démarches pour changer l’assureur de prêt immobilier

assurance-pret-immobilier

Il est possible de changer d’assurance en cours de contrat pour en souscrire une plus avantageuse ou plus intéressante au niveau de la couverture des risques.

Comparer les prix d’une assurance de prêt immobilier

Les assurances emprunteur de banque sont toujours calculées sur le montant global de l’emprunt alors que les assurances délégation sont calculées sur le montant restant dû. En pratique cela signifie que les primes d’assurances de prêt baissent en souscrivant à une assurance déléguée. En effet, l’emprunteur en cours de prêt aura déjà remboursé une partie et par conséquent la somme à assurer sera moins importante. De plus les primes des assureurs de prêt immobilier peuvent devenir dégressives, la somme à rembourser diminuant chaque année. Il est conseillé de choisir des primes lissées ou dégressives en fonction des capacités financières, de l’âge et de la situation professionnelle.

Faire baisser mensualités et prix assurance prêt immobilier

En effet, arrivé à la retraite, il peut être intéressant d’avoir des mensualités réduites à payer sur le prix d’assurance de prêt immobilier. Cependant, si l’emprunteur envisage une revente à moyen terme de la maison ou de l’appartement les primes lissées sont plus avantageuses. Un assureur de prêt immobilier ou un courtier saura guider l’emprunteur pour trouver le produit le plus adapté en termes de garanties et de prix. De plus il saura conseiller pour la résiliation en évitant de payer une surprime d’assurance.

La résiliation du contrat pour changer d’assurance prêt immobilier

Le Codes des assurances prévoit la possibilité pour l’emprunteur de résilier son contrat auprès de l’assureur de prêt immobilier tous les ans à date anniversaire. Par ailleurs, la liberté de l’assurance de crédit a été renforcée par la loi Lagarde et en 2014 par la loi Hamon. Il est possible de résilier une assurance crédit par simple lettre recommandée avec accusé de réception. Il faudra également en informer la banque afin qu’elle accorde une main levée de sa clause bénéficiaire qu’il faudra produire à l’ancien assureur. Enfin, l’emprunteur devra présenter à sa banque une nouvelle assurance de prêt qu’elle sera tenue d’accepter si les garanties sont au moins égales à celles antérieures.

Articles similaires