L’assurance-crédit pour éviter les impayés

assurance-crédit pour éviter les impayés

Publié le : 22 avril 20194 mins de lecture

Les différentes études sur la question sont unanimes : de plus en plus d’entreprise sont confrontés à des retards importants de paiement voire même à des impayés. Cela entraîne fatalement au minimum une dégradation de la trésorerie et de la solvabilité de l’entreprise. Pour réduire et même éviter ce risque, de plus en plus de chefs d’entreprise ont recours à l’assurance-crédit.

Comment fonctionne une assurance-crédit ?

Le principe de fonctionnement est extrêmement simple à comprendre. Lorsque qu’une entreprise vend de la marchandise à l’un de ses clients, elle lui accorde parfois un crédit lui permettant d’étaler le règlement de sa dette dans le temps. Dans ce cas, cette société a la possibilité de faire assurer ce crédit auprès d’un organisme spécialisé ou un intermédiaire. En agissant de la sorte, l’entreprise a la certitude d’être payée. En effet, si son client ne parvient pas à rembourser le crédit, l’organisme spécialisé prendra le relais et tout ou partie de la créance sera réglé.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que ce principe existe en France depuis 1926 ! Parmi les acteurs les plus établis sur ce marché (risque paysrisque client) figure notamment la société d’assurance-crédit Coface.

Quels en sont les avantages ?

L’assurance-crédit agit en réalité sur trois axes de travail. Tout d’abord, l’assureur va effectuer une analyse complète et précise de l’ensemble des clients de l’entreprise. Cette étude permet ensuite d’estimer la fiabilité en temps réel des clients en fonction de leur état de santé financière ou du contexte économique et politique qui l’entoure. Ces informations permettront ensuite d’exclure toute transaction avec les clients « mauvais payeurs ».

Ensuite, de nombreux contrats de ce type comportent une partie « recouvrement des factures impayées ». Le souscripteur n’aura donc plus besoin de négocier avec son client pour espérer être payé. La société d’assurance prendra en charge cette partie. Cela présente un double avantage : s’appuyer sur les compétences de l’assureur en ce domaine et éviter à l’entreprise de dégrader sa relation commerciale avec le client concerné.

Enfin, si jamais la tentative de recouvrement négociée a échoué ou traîne trop en longueur, l’assureur indemnisera directement l’entreprise.

Une solution adaptée à toutes les entreprises ?

Maintenant que le fonctionnement et les avantages de l’assurance-crédit n’ont plus de secrets pour vous, vous vous demandez sûrement si cette solution peut s’appliquer à toute sorte d’entreprise. La réponse est positive. En effet, cette garantie peut être souscrite indifféremment du montant de la créance, de la taille ou du secteur d’activité de l’entreprise. Elle s’adapte également parfaitement aux entreprises travaillant sur le marché intérieur français comme à celle qui exporte leur production en dehors de nos frontières. N’oubliez jamais qu’une TPE (Très Petite Entreprise) comme une multinationale sont concernées par le risque de défaillance de leurs clients.

Elle présente également un avantage certain pour une société qui vient tout juste de se lancer. Les banques seront en effet rassurées de constater que le porte-feuille client de l’entreprise est garanti et qu’elle a donc l’assurance d’être payée. Elles seront ainsi plus enclines à financer les futurs investissements de la société.

Tous les établissements assureurs proposent des contrats sur-mesure adaptés à la spécificité de chaque entreprise. Le coût de l’assurance varie évidemment en fonction des garanties de chaque contrat. Pour s’ajuster totalement aux capacités de ses clients, le montant de la prime peut également être indexé sur le chiffre d’affaires réalisé par le souscripteur.

Plan du site